Le tatouage aux Iles Marquises = Te Patu Tiki

Titre : Le tatouage aux Iles Marquises = Te Patu Tiki
Auteur(s) : Ottino-Garanger, Marie-Noëlle
Ottino-Garanger, Pierre
Éditeur(s) : Ch. Gleizal éditeur
Date de publication : 1998
Date de numérisation : 2020
Description : "L’art du tatouage, souvent méconnu et considéré comme un simple caprice ou comme une pratique barbare, est intrinsèquement lié à la culture marquisienne. Aux Marquises c’était la peau qui faisait l’enata ! Dans un monde de tradition orale, le Marquisien a su développer une forme d’expression où l’homme, aux yeux de tous, expose l’image immédiate, indélébile et pourtant changeante de ce qu’il est au sein de la communauté.

Les images-signes du tatouage dans leur diversité et leur agencement étaient sources de beauté, porteuses de savoir, mémoire transmise, garanties de pouvoirs et moyens d’enseignement … Intimement lié aux grandes époques de la vie, le tatouage était gage de succès, de reconnaissance sociale et d’admission dans le clan. C’était à la fois un droit d’entrée dans le monde des Hommes, des enata et une barrière protectrice contre les influences maléfiques, un renforcement de la peau et du corps par des motifs choisis pour leur pouvoir symbolique mais aussi esthétique. Il protégeait l’individu de la maladie, de la perte de son énergie interne et proclamait son identité. C’est pourquoi l’enata se drapait de ces représentations qui étaient autant de fragments d’un corps devenu sacré, qu’il se nomme Tiki ou Tupa, tout comme il enveloppait d’une autre peau, végétale celle-ci, ses divinités et ses objets précieux, à la fois pour les protéger et se protéger.



Signe protecteur et aussi marque profonde d’une affirmation identitaire, d’une volonté de survie et de reconnaissance, le tatouage, héritage du génie inventif et du sens esthétique marquisien, part indiscutable du patrimoine de l’humanité, réapparaît aujourd’hui, au moment où, à la veille du troisième millénaire, l’archipel marquisien et la Polynésie abordent une nouvelle étape et réinvestissent leur patrimoine culturel." (Note de l'éditeur)
Sujet(s) :
Langue(s) : fre
Provenance : Université de la Polynésie française (UPF)
Ressources associées : https://www.sudoc.fr/046739629
Droits : Ce document n’est pas libre de droits. Il est mis gracieusement à disposition de l'Université de la Polynésie Française par l’éditeur Christian Gleizal à des fins d'enseignement et de recherche. Toute reproduction, réédition et diffusion à usage commercial sans autorisation est strictement interdite .
Type de ressource :
Format : 1 vol. (303 p.) ; 31 cm
Nombre total de vues : 314
Collection : Imprimés et manuscrits
Identifiant(s) : Côte : R 134 (Fonds Polynésien)
Contributeur(s) : Lavondès, Anne
Couverture :
Date de mise en ligne : 19 mai 2021
Métadonnées au format XML :

atom, dcmes-xml, json, omeka-xml

Parcourir la bibliothèque numérique

Précédent Suivant

Découvrir d'autres documents

, , , , , ,

Télécharger ce document

Citer ce document

Ottino-Garanger, Marie-Noëlle et Ottino-Garanger, Pierre, “Le tatouage aux Iles Marquises = Te Patu Tiki,” Ana'ite, consulté le 3 octobre 2022, https://anaite.upf.pf/items/show/1726.

Citer dans Wikipédia

Partager

Social Bookmarking