Accueil > Présentation du site

Présentation du site

Bienvenue sur Ana'ite, la bibliothèque scientifique numérique polynésienne ! Cette page de présentation a pour but de vous expliquer comment est née cette bibliothèque numérique, quelles collections elle comporte et quels partenaires se sont rassemblés afin d'offrir au plus grand nombre un accès libre à des ressources sur la Polynésie française pour les sciences humaines et sociales.

Créer des partenariats pour numériser le patrimoine polynésien

Le ministère de la Culture de la Polynésie française dispose d’un Service du Patrimoine Archivistique et Audiovisuel (SPAA) collectant, organisant et valorisant les archives et le patrimoine polynésien. Depuis 1995, il est habilité à recevoir le dépôt légal imprimeur. L’Université de la Polynésie française, quant à elle, existe depuis 1987. C’est un établissement jeune qui possède quelques documents patrimoniaux rares ou précieux résultant de dons ou d’acquisitions ponctuelles. La bibliothèque universitaire a constitué un fonds polynésien présenté dans le numéro 43 d’Arabesques : il vise à acquérir les documents édités en Polynésie française et ceux traitant du triangle polynésien (Hawaï, île de Pâques, Nouvelle-Zélande).

Articuler services aux chercheurs et diffusion du patrimoine polynésien

L’Université et ses partenaires locaux se sont entendus sur la nécessité de créer une bibliothèque numérique qui permet d’accéder librement à des ressources archivistiques rares concernant la Polynésie française et d’accroître ainsi la capacité de recherche et d’analyse des contenus grâce à la conversion numérique des documents au format texte et à l’intégration de métadonnées de qualité. Si le SPAA collecte, conserve et sauvegarde tout document présentant un intérêt patrimonial, les enseignants-chercheurs sont les acteurs privilégiés pour indiquer les thématiques sur lesquelles ils souhaitent faire de la recherche. Il s’agit également de mettre à disposition des étudiants les sources nécessaires dans le cadre de leurs travaux de master et de thèse, et de faciliter la diffusion du patrimoine polynésien au grand public.

Présenter et diffuser des collections originales

Les anciens Polynésiens avaient coutume de conserver les reliques de leurs ancêtres dans des grottes (ana en tahitien). La bibliothèque patrimoniale numérique Ana’ite, antre numérique du savoir, est composée de plusieurs cavités : on y découvrira par exemple des photographies et des cartes postales. Datant de la fin du XIXème siècle et du début du XXème siècle, ces documents sont un témoignage extrêmement riche de la vie quotidienne des Polynésiens. Il est possible également d’accéder à des documents du fonds polynésien de la bibliothèque (estampe, carte, livres sur l'Océanie, manuscrits de voyage ou de Gauguin, ...) ou du SPAA (périodiques, livres, manuels, ...). Des ressources archivistiques rares existantes dans les fonds épars de Polynésie française sont progressivement numérisées, associées à des métadonnées et mises en ligne de façon pérenne et gratuite. De même, chaque année, les Bulletins de la Société des Études Océaniennes publiés dix ans auparavant sont rendus accessibles et complètent la collection de cette revue dont la parution débute en 1917.

Mettre en place des médiations à destination des professionnels et des publics

La bibliothèque universitaire et ses partenaires se placent au cœur de ce dispositif de médiation numérique en faisant le lien entre les différents acteurs possédant la documentation et les usagers en quête de corpus pour leurs recherches. La numérisation mise en place vise à accroître l’accessibilité de sources utiles aux chercheurs, notamment par la recherche plein texte et l’ajout de métadonnées par des spécialistes. Les produits documentaires numériques ainsi créés sont plus riches que les documents natifs habituellement consultés.

Contributions

Cette page présente les principaux acteurs participant au site Ana’ite.